L’ECOLE DE MUSIQUE DE LOUVIERS

L’idée était à la fois de révéler et de mettre en  valeur les vestiges d’un monument et d’exprimer sa nouvelle destination.

C’est dans un ancien couvent à Louviers que l’agence OPUS 5 a installé la nouvelle école de musique Maurice Dureflé. Véritable témoignage du passé au centre du village, le bâtiment bénéficie d’une relation privilégiée avec la nature, dans un dialogue permanent avec l’eau – composante du lieu à part entière. Cependant, conservant un aspect carcéral – souvenir de l’heure sombre de son histoire, la ville décide de lui donner une seconde vie. Le programme implique une extension qui se veut être le nouvel équipement, une vitrine sur l’apprentissage de la musique, sans défigurer le bâtiment originel.

Le bâti existant, à l’abandon, a été restauré succinctement par des injections de coulis de ciment dans sa structure. En effet, les architectes souhaitaient préserver le caractère romantique de la ruine. Outre l’importance du programme et de son caractère d’ERP, l’existant souffrait de sa petite échelle. Les architectes ont donc intégré des extensions de volume très sobres qui ne dénaturent pas le caractère patrimonial de l’ancien couvent.

Le point phare du projet est une grand salle d’orchestre occupant un volume en verre au-dessus des ruines de l’aile nord. Composée de panneaux de trois et cinq mètres de haut pour près de deux mètres de large – suspendus à une poutre caisson en acier mécano-soudé (450×900 mm) qui fait également office de gaine de soufflage pour la salle d’orchestre, l’incroyable façade de verre chromé reflète l’eau, le ciel et la pierre tel un miroir. Il est loin le temps de l’univers carcéral ! Cette extension marque la renaissance du couvent et permet par la transparence de sa façade à dévoiler le cœur orchestral qu’elle abrite.

Enfin, l’extension Est se veut plus discrète ; reconstruite selon le plan originel, elle possède trois murs aveugles de béton préfabriqué de 80 mm d’épaisseur et apposé sur la maçonnerie existante. Les architectes ont choisi de biseauter les ruines et de poser un joint épais à la rencontre de l’ancien et du neuf. Cette extension, dont la distribution est assurée par un couloir excentré, est éclairée par une fine rue intérieure qui relie les deux bâtiments.

Le projet d’Opus 5 dialogue désormais avec la structure originale, tandis que l’acier et le verre répondent à la pierre dans un élégant jeu de reflets et de lumière.

ecole de musique de Louviers par Opus 5louviers_8_-_credit_-_luc_boegly11_750a1d0835e3a4500a5c477d6fb957ade346_750ob_38ddd0_louviers3-jpgob_9a8e5a_louviers15-pngecole de musique de Louviers par Opus 5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s